Vivre sur une péniche, le rêve ?

C’est au cours d’un voyage aux Pays-Bas que j’ai découvert l’importance de la vie sur l’eau.

J’étais donc un peu surprise de voir tant de péniches transformées en habitation mais à la réflexion pas tant que ça.

Historiquement, les Pays-Bas ont toujours été une puissance maritime. La Hollande est très portée sur l’exploitation de ressources maritimes, et voit donc comme essentiel la création d’espaces de transition entre la terre et la mer.

C’est vrai, ça fait rêver. La péniche, comme habitation, apporte une flexibilité et une mobilité qui répondent parfaitement aux défis d’aujourd’hui.

Une réponse aux citadins en mal d’espace ?

A Amsterdam cette solution vient d’abord résoudre le problème croissant de densité, qui a fait exploser le prix du mètre carré sur terre ferme. Ces péniches s’avèrent être des investissements moins lourds que la brique traditionnelle, et permettent à toute une partie de la population active de s’installer directement sur leur lieu de travail.

La mobilité au cœur même de l’espace urbain crée littéralement une infinité de possibilités.

Le rêve en quelque sorte…

 

Une péniche, c’est humide ?

Et bien non, si elle est bien isolée.

Et en France ?

La France compte environ 2000 bateaux-logement dont 1500 dans le bassin de la Seine, selon Voies navigables de France (VNF).

Le prix d’achat d’une péniche est assez abordable au m² (plus qu’un bien à terre). Vous trouvez à acheter des péniches déjà aménagées ou bien à aménager .

Jusque là vous rêvez encore n’est-ce pas ?

Bon ben maintenant que vous avez acheté votre péniche, il faut vous rendre au bureau local de votre VNF pour l’immatriculer.

Mais attention !

Qui dit avoir acheté une péniche, ne dit pas avoir un emplacement (anneau).

Les contrats d’occupation temporaire du domaine public (COT) sont délivrés par le gestionnaire du domaine public (VNF, CNR, port autonome, chambre de commerce ou port privé).

Vous avez bien lu, il s’agit d’une occupation temporaire.

Ce droit de stationner est valable cinq ans en général. Il donne lieu à une redevance.

Les prix de cette redevance peuvent varier pour une péniche Freycinet de 800 euros à 7000 euros/an et parfois plus dans les villes touristiques ou le centre de Paris.

Les contrats de stationnement sont délivrés au compte-goutte, il vous faudra vous armer de patience. 10 à 15 ans, en milieu citadin tant la demande est soutenue.

Vous pouvez aussi acheter une péniche avec son emplacement (ou anneau ou COT) en y mettant le prix.

Si vivre sur une péniche en France est coûteux,

le concept d’habitation flottante est avant tout un art de vivre, une philosophie.

Et cet aménagement urbain apporte de nouvelles possibilités au monde du design.

 

Pour vous mettre l’eau à la bouche,

il existe de nombreuses agences touristiques qui proposent de voyager vers les Pays-Bas en maison-péniche, depuis l’Angleterre, la Scandinavie voire même de la Floride et du Canada, ou de s’installer en rade d’Amsterdam / Rotterdam pour y vivre temporairement comme un local ! 

Contact

Grenoble
Rénovation

1 rue du mont froid
38100 Grenoble
Tél. 06 11 83 48 21

Catherine Monnet, architecte d’intérieur et maître d’œuvre. Je vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet : déterminer la faisabilité du projet, penser les volumes, imaginer des ouvertures, réaliser les plans en 2D, vous présenter les photos virtuelles, effectuer les démarches administratives, assurer le suivi du chantier…

Saisissez le résultat de l'addition. Ceci est une sécurité anti-spam.