VERRIÈRES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI… LE JOUR ET LA NUIT !

Imaginez un appartement dont vous souhaitez rénover les verrières d’origine.

Imaginez un chantier situé au 10ème et dernier étage d’un l’immeuble en centre-ville de Grenoble, dont il occupe toute la surface…

Un espace de 170 m² composé de cinq chambres, un grand séjour, une cuisine, deux salles de bains… et nos deux fameuses verrières.

L’appartement comprend également une terrasse d’un seul côté.

Prenons un peu de hauteur pour étudier la rénovation de ces verrières dans leur jus.

Des façades vitrées pour les deux, avec un toit en verre pour l’une et un toit en tôle ondulée pour l’autre.

 

UNE RÉNOVATION INÉLUCTABLE…

Les verrières d’origine datent de 1940… Quasi octogénaires et installées en pleine guerre mondiale, elles ont vu passer la seconde moitié du vingtième siècle. Elles ont participé à la Libération. Elles ont traversé le grand froid de l’hiver 54, ont vécu Mai 68 et ont été témoins de l’utilisation du plastique partout et dans tous les objets.

Elles ont résisté à la crise pétrolière de 1973 et à la grande canicule de 1976 – il a dû d’ailleurs faire très chaud sous le toit en tôle… Elles ont évidemment assisté à l’évolution du design du mobilier. Et bien sûr, elles ont vu la construction de plein de tours modernes, depuis leur perchoir.

Vous voyez de quoi je veux parler, n’est-ce-pas ?

 

Ah ! Si ces vitres pouvaient parler.

Peut-être ont-elles été témoins de naissances, d’idylles, de scènes de ménage. Mais nouveau siècle, nouvelle ère, on change de verrières !

Le cahier des charges est le suivant :
–  La première verrière voit son toit remplacé par des panneaux blancs pleins isolants (ses menuiseries verticales sont également remplacées avec vitrage isolant). Cette verrière, de 5,50 mètres de longueur fera office de dressing à l’issue de la rénovation.
– La seconde verrière voit son toit remplacé par des panneaux vitrés, alternant avec des panneaux pleins au niveau de la TV. D’une longueur totale de 9.50 mètres, elle sera divisée en cellier et salon avec rangements en médium.

Coté extérieur, les deux nouvelles verrières seront bleues comme les précédentes pour s’harmoniser avec les garde-corps de l’immeuble. Et de couleur blanche à l’intérieur.

DE NOUVEAUX HABITS, ÇA SE MÉRITE

Leur rénovation s’avère donc obligatoire. Cela tombe bien, en quelques décennies, l’innovation a su proposer de nouveaux matériaux mieux adaptés. Remplacer des anciennes verrières apporte toujours une valeur ajoutée sur plusieurs plans : plus solides, plus épaisses, elles permettent une meilleure isolation, une meilleure insonorisation ainsi qu’un entretien plus facile.

Un petit exercice de maths serait d’ailleurs amusant à faire : entre septembre 1940 et septembre 2018, calculez le nombre de fois où les carreaux de ces anciennes verrières ont été lavés sachant qu’elles étaient nettoyées deux fois par mois…

En matière d’isolation, ces nouvelles protections ont gagné en efficacité énergétique.

Vous aimerez ce nouvel espace plus moderne et optimisé. Avec le sentiment d’être réellement à l’abri derrière ces vitrages. Dorénavant, la lumière arrive en toute sécurité et confort, avec toujours une vue imprenable.

Poser des verrières demande toujours un travail précis.

L’accès au 10ème étage est impossible en utilisant l’ascenseur et les nouvelles verrières à poser ne pouvaient passer dans les escaliers… Un camion-grue a donc été missionné pour leur livraison.

Pour cela, sachez qu’une autorisation préalable doit être demandée auprès des services voieries de votre mairie. C’est la terrasse (côté opposé) qui a été utilisée comme plateforme d’arrivée pour la livraison à ce 10ème et dernier étage.

Remplacer ces verrières a été incroyable un défi !

L’accès extérieur était difficile malgré l’aide de la grue. La pose des deux verrières a demandé une prouesse acrobatique, un véritable travail de cordiste. À cette hauteur, pas le droit à l’erreur ! Une seule personne de l’entreprise était en capacité de réaliser ce travail sans ressentir de vertige…

Une durée totale de six mois pour la rénovation complète de l’appartement, de septembre 2017 à février 2018, a été nécessaire pour ce chantier aujourd’hui terminé. Bienvenue à la nouvelle génération, et qui sait, peut-être verront-elles l’an 3000 ?

 

Un petit conseil : pensez à prévenir les voisins de la gêne occasionnée durant un chantier assez conséquent. Si vous devez faire déployer une grue, rassurez les occupants de l’immeuble en leur expliquant de quoi il retourne : les gens aiment savoir d’où viennent les bruits et être rassurés que rien ne leur tombera sur la tête.

* Plus d’info sur les autorisations 

Contact

Grenoble
Rénovation

1 rue du mont froid
38100 Grenoble
Tél. 06 11 83 48 21

Catherine Monnet, architecte d’intérieur et maître d’œuvre. Je vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet : déterminer la faisabilité du projet, penser les volumes, imaginer des ouvertures, réaliser les plans en 2D, vous présenter les photos virtuelles, effectuer les démarches administratives, assurer le suivi du chantier…

Saisissez le résultat de l'addition. Ceci est une sécurité anti-spam.