Archives: garage

Garage hélicoïdal Art Déco de Grenoble

Le style Art déco tire son nom de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes qui se tint à Paris en 1925.

« Art déco » est l’abréviation de « Arts décoratifs », et concerne l’architecture, plus spécialement l’architecture intérieure avec ses tapisseries, vitraux, peintures et sculptures ornementales, son ébénisterie, l’emploi de la céramique, de l’orfèvrerie. Source Wikipédia

Un lieu secret

Entouré d’immeubles d’habitations, il passe inaperçu.

Au numéro 6 de la rue Bressieux, rue très étroite de Grenoble, se cache derrière sa façade jaune de style Art Déco, le garage hélicoïdal.

C’est un témoin de l’histoire. Depuis 2003, l’édifice est labellisé « Patrimoine du XXe siècle » de Grenoble. Très peu connu des grenoblois, l’office de tourisme propose de le découvrir lors de visites guidées (comptez environ 1 h). En décembre dernier, j’ai participé à l’une d’entre elles et je me suis régalée.

Voici un aperçu de mes photos.

Une architecture exceptionnelle

Dans les années 1920, le parc automobile grenoblois comptait environ 3000 véhicules, puis 23 000 en 1933.

Initialement, le propriétaire du terrain, alors une friche,  est l’entrepreneur de CEPECA spécialisé dans la fabrication de poteaux en béton armés. Il s’est associé a deux architectes (en fait géomètres) Louis Fumet et Louis Noiray pour construire ce garage.

Construit intégralement en béton armé, Ce garage est en forme d’hélice pour s’adapter à la configuration rectangulaire du terrain.

Sur la façade du garage, on y lit 1928-1929. Il est construit en un an. Mais il faut encore patienter. Pour l’inauguration du garage, il faudra attendre jusqu’à juillet 1932 et la vente de la totalité des 225 box.

On a dit beaucoup de mal du béton armé. C’est humain. Toute nouveauté venant contrecarrer des habitudes depuis longtemps enracinées est généralement assez mal accueillie. Elle nous oblige à une autre optique. Un certain temps est nécessaire pour en prendre l’accoutumance. Le ciment ou béton armé n’a pas échappé à la loi générale. N’étant pas sans défauts, il a soulevé des critiques ; mes ses mérites, par ailleurs, sont indiscutables et ouvrent un champs très vaste à l’activité du constructeur.

René Gobillot, Architecte. Dans Architecture moderne et contemporaine, 1933

Des garages de première classe

Les 225 garages, sont desservis par une voie de circulation hélicoïdale en béton armé, laissant la place au centre de l’ouvrage à un immense puits. La partie supérieure du puits est recouverte d’une grande verrière.

Avec ces 7 m de large la voie de circulation tourne autour de l’hélice.Large de 7 mètres cette voie permet le croisement de véhicules sans se gêner. Elle a une pente uniforme de 5 %.

Avec une telle inclinaison, chaque garage a son niveau unique, tout comme les fenêtres.

Le plancher de chaque garage peut supporter un poids d’environ 3 tonnes. Chaque garage est équipé d’un éclairage, d’une prise d’eau de lavage, d’une canalisation d’égout et d’une fermeture par rideau métallique. La plupart possèdent une fenêtre ouvrant sur de minuscules cours intérieures.

En mai 1952, une autorisation municipale de surélévation est accordée aux copropriétaires et 25 garages supplémentaires sont installés sur la terrasse.

Une vue à couper le souffle sur les massifs environnants vous y attend, enfin quand il faut beau !

Contact

GRENOBLE
RÉNOVATION

1 RUE DU MONT FROID
38100 GRENOBLE
Tél. 06 11 83 48 21
Catherine Monnet, architecte d’intérieur et maître d’œuvre. Je vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet : déterminer la faisabilité du projet, penser les volumes, imaginer des ouvertures, réaliser les plans en 2D, vous présenter les photos virtuelles, effectuer les démarches administratives, assurer le suivi du chantier…
Saisissez le résultat de l’addition. Ceci est une sécurité anti-spam.