Les maisons flottantes aux Pays-Bas

Historiquement, les hommes ont toujours adapté leurs habitats aux contraintes du territoire sur lequel ils s’étaient installés. Chaque territoire dicte les modalités de vie des hommes et il existe une multitude d’exemples d’ingéniosité, des aménagements en terrasse dans les Alpes ou en Chine aux maisons flottantes des Pays-Bas. C’est d’elles dont je vais vous parler aujourd’hui, pour essayer d’identifier ce que ce type de construction apporte de nouveau au design en général et à l’aménagement intérieur en particulier.

Des conditions difficiles

Les Pays-Bas, comme leur nom l’indique, sont situés en dessous du niveau de la mer. Le pays est une grande plaine fertile qui finit sur la Mer du Nord, dont les eaux ont historiquement menacé l’établissement des hommes.

Si les Hollandais ont pu contenir les flots en construisant des digues, ils ont vite compris que cela ne suffira pas sur le long terme au vu des tendances climatiques actuelles. Aussi sont-ils passés maîtres de l’adaptabilité, de l’ingéniosité et de la flexibilité, dans leur quête pour conserver leur habitat naturel et cohabiter avec les eaux. Les maisons flottantes que l’on retrouve à Amsterdam constituent la dernière innovation majeure.

Qu’est-ce qu’une maison flottante ?

Le quartier d’Ijburg à Amsterdam est le tout nouveau district d’Amsterdam, construit en 2002.

Aux allures résolument modernes, pourvu de tout ce dont une métropole européenne doit proposer, Ijburg a été un laboratoire. Le quartier a été construit sur quatre îles artificielles et compte actuellement plus de 20 000 habitants. Les maisons flottantes ne sont pas réellement différentes de maisons traditionnelles. Elles sont tout simplement construites sur une base flottante et ancrées. Cela signifie que non seulement la maison est mobile, mais aussi qu’elle est invulnérable aux changements de niveau d’eau.

Qu’apportent-elles de nouveau ?

Une maison flottante est mobile, mais elle coûte aussi beaucoup moins cher et est beaucoup plus durable. Elle ne nécessite pas un travail de fondation aussi lourd que sur terre ferme, elle place le bois au centre de son design et permet d’ajouter, de retirer ou de modifier des pans entiers.

Cette customisation ouvre de nouvelles perspectives en termes de design, puisqu’elle enlève cette contrainte majeure qui est que les murs et les fondations sont souvent un obstacle au design créatif ou intelligent. L’omniprésence de l’eau donne également de nouveaux outils de décoration et d’aménagement, concernant l’éclairage naturel par exemple. Enfin, La mobilité d’une telle habitation implique également que les aménagements intérieurs puissent être flexibles, pour s’adapter aux différentes expositions que choisiront les habitants.

Les maisons flottantes, une nouvelle conception de l’urbanité

Le quartier d’Ijburg est aujourd’hui un quartier à la vie sociale vibrante, alimentée par la diversité de ses habitants. Le fait de vivre dans un quartier construit sur l’eau a non seulement contribué à faire d’Amsterdam une ville moderne, à la pointe du progrès et de l’innovation, attirant des individus sensibles à ces valeurs. Le quartier propose également une nouvelle vision du voisinage. La mobilité implique que nous n’avons plus de liens qu’avec nos voisins immédiats, contribuant à créer un tissu social plus solide.

Les maisons flottantes sont non seulement une nécessité qui règlent un problème objectif pour les Hollandais, mais qui proposent également une nouvelle approche de l’urbanité, du voisinage et du design.

 

Contact

Grenoble
Rénovation

1 rue du mont froid
38100 Grenoble
Tél. 06 11 83 48 21

Catherine Monnet, architecte d’intérieur et maître d’œuvre. Je vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet : déterminer la faisabilité du projet, penser les volumes, imaginer des ouvertures, réaliser les plans en 2D, vous présenter les photos virtuelles, effectuer les démarches administratives, assurer le suivi du chantier…

Saisissez le résultat de l'addition. Ceci est une sécurité anti-spam.